Santé : la Commissaire aux plaintes et à la qualité des services en tournée sur la Basse-Côte-Nord

Écrit par le 9 juin 2022

(Photo : Pénélope Clermont)

Le 7 juin, le dispensaire de Tête-à-la-Baleine a accueilli Manon Bourgeois, la Commissaire aux plaintes et à la qualité des services pour le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Côte-Nord, dont le rôle se fait de plus en plus sentir auprès de la population avec une hausse constante de plaintes depuis 2015. 

Mme Bourgeois se trouvait à Tête-à-la-Baleine dans le cadre d’une tournée réalisée à travers les villages de la Basse-Côte-Nord, de Harrington Harbour à Rivière-Saint-Paul, du 6 au 9 juin. Cette tournée vise à permettre aux usagers d’échanger, de transmettre leurs préoccupations ou insatisfactions à l’égard du respect de leurs droits en matière de soins et de services de santé.

Manon Bourgeois, Commissaire aux plaintes et à la qualité des services. (Photo : gracieuseté)

Hausse constante des plaintes 

Selon le rapport annuel du Commissariat aux plaintes et à la qualité des services 2020-2021, soit le plus récent rapport produit, 831 dossiers ont été ouverts durant cette période. Il s’agit de 435 dossiers de plus qu’en 2015-2016. Ce nombre de dossiers ouverts a mené à la mise en place de 157 mesures correctives ou recommandations tangibles permettant de prévenir la récurrence de situations indésirables, indique-t-on dans le rapport.

Soulignons que parmi les 831 dossiers ouverts, on retrouve 423 plaintes formulées à la Commissaire et 110 interventions initiées par celle-ci. Les autres dossiers correspondent à de l’assistance ou des consultations que le Commissariat a offertes ou encore des plaintes adressées aux médecins examinateurs qui collaborent avec le Commissariat.  

Toujours selon le rapport, les principaux motifs des 423 dossiers de plaintes et des 110 dossiers d’interventions ayant été traités au cours de l’année 2020-2021 touchaient la qualité des soins et services dispensés à 29 %, l’organisation du milieu à 18 % et l’accessibilité aux soins et aux services à 17 %. Enfin, les motifs d’insatisfaction relativement à la maltraitance représentent 4 % des dossiers. 

Pour formuler une plainte, vous pouvez joindre le Commissariat par téléphone, au 418 962-9761, poste 452408, ou par courriel, à [email protected] Il est également possible de remplir un formulaire en ligne.

Écoutez l’entrevue que Manon Bourgeois, Commissaire aux plaintes et à la qualité des services, a accordée à CJTB :


En cours

Titre

Artiste