Transport

Page : 5

C’est maintenant officiel, Relais Nordik annule pour une autre année ses croisières touristiques. Les passagers devront répondre à plusieurs exigences pour monter à bord du Bella comme ce fut le cas durant la saison 2020-2021.

Québec durcit le ton envers les utilisateurs de véhicules hors route avec sa loi 71 adoptée début décembre. Il sera désormais interdit de conduire une motoneige ou un quatre-roues avant 16 ans et la conduite sur les terres publiques sera limitée.

Le dossier du déneigement de la portion de la route 138 à Tête-à-la-Baleine n’est pas réglé. Le ministère des Transports n’a pas trouvé de solution permanente pour assurer l’entretien des 17 kilomètres de route sous juridiction provinciale et compte toujours sur le soutien de la municipalité de Côte-Nord-du-Golfe-du-Saint-Laurent.

Relais Nordik pourra compter sur son ancien navire le Nordik Express d’ici quelques heures. Le navire est arrivé au port de Sept-Îles lundi matin. Le Bella-Desgagnés entamera un dernier voyage mardi avant de se diriger à quai pour des réparations.

Le port de Sept-Îles est bel et bien une plaque tournante internationale pour le trafic maritime. Le premier navire accueilli à quai provenait de la Louisiane, battait pavillon des Pays-Bas et se dirigeait vers le port de Barranquilla en Colombie.

C’est maintenant officiel, le navire Nordik Express reprendra la mer pour desservir les communautés de la Basse-Côte-Nord et de l’île d’Anticosti. Relais Nordik a reçu toutes les autorisations nécessaires pour procéder au changement de navire.

Bonne nouvelle pour les Coasters. Relais Nordik (RNI) acceptera des marchandises dans ses entrepôts jusqu’à la mi-janvier. Le Bella-Desgagnés demeurera en service avec un seul propulseur et le processus de vérifications est lancé pour remettre le Nordik Express en marche.

Relais Nordik s’est mis en mode solution pour poursuivre le transport des marchandises vers Anticosti et la Basse-Côte-Nord. Après avoir subi un premier puis un second bris mécanique dans les dernières semaines, Relais Nordik doit se tourner vers des plans C et D pour poursuivre ses activités. Des plans alternatifs qui pourraient impliquer la remise en service du Nordik Express.

Le Bella-Desgagnés n’aura finalement que fait que quelques kilomètres dans la baie de Sept-Îles avant de revenir à quai. Relais Nordik doit poursuivre les réparations avant de permettre au navire de reprendre la mer.

Les réparations du Bella-Desgagnés se poursuivent, assure Relais Nordik. Le navire pourrait reprendre la mer en fin de journée mardi. Un bris d’avion a toutefois retardé la livraison des marchandises lundi.


En cours

Titre

Artiste