Les premiers vaccins pourraient être administrés en Basse-Côte-Nord à la mi-janvier

Photo archives CJTB

Les premières doses du vaccin contre la Covid-19 développé par Moderna pourraient être administrées dès la fin de la semaine prochaine (mi-janvier) en Basse-Côte-Nord. Le CISSS de la Côte-Nord prévoit compléter à court terme la vaccination dans tous les CHSLD de son territoire, dont ceux de Blanc-Sablon et Harrington Harbour.

Écouter votre radio à partir de n’importe où dans le monde. Cliquez ici pour écouter la radio CJTB en diffusion en continu.

Les premières doses du vaccin Moderna sont déjà arrivées sur la Côte-Nord, selon le p.-d.g. du CISSS Claude Lévesque.

Ce vaccin, qui peut être transporté au froid dans des congélateurs conventionnels, sera acheminé d’ici quelques jours dans les CHSLD de la Basse-Côte-Nord pour être administré aux résidents et au personnel soignant.

Bien que la vaccination ne soit pas encore ouverte au grand public, il s’agira tout de même des premières doses administrées en Basse-Côte-Nord.

La direction du CISSS avoue toutefois être dans le noir quant à la quantité de doses qui seront envoyées sur la Côte-Nord à moyen terme.

« On connaît les volumes pour les deux prochaines semaines, mais ce qui nous manque comme information ce sont les volumes pour les semaines qui vont suivre. Donc on est très tributaire de ces volumes pour poursuivre la vaccination », précise Claude Lévesque.

En date du 5 janvier, 478 doses du vaccin contre la Covid-19 ont été administrées, selon le médecin-conseil du CISSS, Dr Richard Fachehoun.

On ignore à partir de quand le vaccin sera disponible à l’ensemble de la population. Notons toutefois que les habitants des régions isolées sont considérés parmi les groupes prioritaires.

Confinement à l’approche

Le gouvernement provincial devrait en faire l’annonce de façon détaillée mercredi, mais l’information a déjà fuité dans différents médias : le Québec devrait entrer dans un confinement strict d’ici quelques jours.

Selon les informations du quotidien La Presse, le premier ministre François Legault devrait annoncer un confinement de trois ou quatre semaines débutant autour du 9 janvier.

Le confinement toucherait les écoles primaires et secondaires de même que tous les métiers jugés non essentiels.

La direction du CISSS de la Côte-Nord rappelle que la situation épidémiologique était très préoccupante en décembre dernier et avance qu’il est trop tôt pour savoir si la situation s’est résorbée dans la région.

« En décembre avec 101 cas, c’est le tiers des cas que nous avons eu depuis le début de la pandémie. Dans les derniers jours, on n’a pas eu de cas, mais c’est associé à une baisse du dépistage. (…) On ne peut attester que c’est un portrait de la situation sur la Côte-Nord », avance Dr Richard Fachehoun qui précise que la baisse du dépistage dans les derniers jours serait de l’ordre d’environ 40%.

La Basse-Côte-Nord n’a pas connu de nouveaux cas depuis plus d’une semaine.

Il n’y aurait pu de cas considérés comme actifs en Basse-Côte-Nord, selon le médecin-conseil du CISSS Dr Richard Fachehoun.

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s