Relais Nordik en mode solution et le Bella reprend le large

Le Nordik Express est à quai à Québec. – Photo tirée du site web Marinetraffic.com

Relais Nordik s’est mis en mode solution pour poursuivre le transport des marchandises vers Anticosti et la Basse-Côte-Nord. Après avoir subi un premier puis un second bris mécanique dans les dernières semaines, Relais Nordik doit se tourner vers des plans C et D pour poursuivre ses activités. Des plans alternatifs qui pourraient impliquer la remise en service du Nordik Express.

Écouter votre radio à partir de n’importe où dans le monde. Cliquez ici pour écouter la radio CJTB en diffusion en continu.

Avec un seul moteur et un remorqueur à son bord, le Bella-Desgagnés a repris le large. Le navire était à quai à Port-Meunier tôt lundi matin et devait arriver en début d’après-midi à Havre-Saint-Pierre.

Le p.-d.g. de Relais Nordik Francis Roy est en communication régulière avec le capitaine du navire pour évaluer comment se dérouleront les prochaines opérations.

« Autant que le Bella-Desgagnés est un navire capable d’affronter mère nature, autant que la situation peut être difficile avec un seul moteur. En cas de besoin, nous pourrons mettre le remorqueur à l’eau qui a la même force que le moteur que nous avons perdu », explique Francis Roy.

Selon le déroulement des opérations dans les prochaines heures, Relais Nordik sera en mesure de donner davantage de détails sur la suite des services en janvier.

Pour ceux qui désirent faire affaire avec les fournisseurs désignés par le programme de désenclavement hivernal, il est déjà possible de passer des commandes.

Les personnes qui sont en attentes de commandes qui devaient être expédiées vers les entrepôts de Relais Nordik pour être transportées vers la Basse-Côte-Nord et Anticosti ou ceux qui désiraient passer des commandes pour l’hiver avec d’autres fournisseurs, il reste de l’espoir puisque Relais Nordik travaille à mettre en place une solution pour respecter les semaines de livraisons annoncées au début décembre.

Le navire a présentement à son bord 231 tonnes métriques de marchandises.

Les marchandises périssables qui devaient être reçues dans le 28 décembre seront reçues le 4 janvier.

Bris mécanique

La saison de livraison régulière du Bella-Desgagnés devait se terminer le 11 janvier 2021. Par la suite, le navire devait effectuer l’aller-retour Sept-Îles – Blanc-Sablon les semaines du 19 et 26 janvier et revenir à quai à Rimouski à la fin de la semaine du 2 février.

Ces prévisions ont toutefois été invalidées par un bris mécanique survenu le 16 décembre dernier.

Le bris concernait un moteur électrique essentiel à la propulsion du navire. Relais Nordik avait sous la main un moteur de rechange pour parer cette éventualité, mais ce second moteur est aussi tombé en panne quelques heures après avoir été installé le 22 décembre.

Entre temps, un plan d’urgence a été activé pour permettre le transport des marchandises périssables par avion et camion.

Désenclavement hivernal

La Société des traversiers du Québec a annoncé le 24 décembre dernier le déclenchement hâtif du service de désenclavement hivernal. Une nouvelle qui était bien loin de représenter un cadeau de Noël pour plusieurs Coasters et habitant d’Anticosti.

Le service mis en place par la STQ en partenariat avec le programme fédéral Nutrition Nord permet l’acheminement régulier de la nourriture périssable livré par une poignée de fournisseurs désignés par le programme.

L’absence du Bella-Desgagnés rend toutefois très complexe et très dispendieuse la livraison de tout autre type de marchandises provenant d’autres fournisseurs.

Plusieurs Coasters demeurent en attente de leurs marchandises qui se trouvent à bord du Bella-Desgagnés depuis la mi-décembre.

Plan B, puis C et peut-être D

Comme le p.-d.g. de Relais Nordik Francis Roy le souligne, l’organisation qu’il dirige s’est mise rapidement en mode solution dès le premier bris survenu.

Des travaux d’urgence ont été effectués pour réparer le navire et lui permettre de reprendre rapidement la mer.

Malheureusement la suite n’est pas déroulée puisque le moteur de rechange installé est tombé en panne, malgré les tests effectués.

Le Bella-Desgagnés ayant été conçu pour naviguer avec un seul moteur, le navire a repris la mer cette semaine non sans avoir embarqué à son bord un remorqueur qui pourra être mis à l’eau en cas de besoin.

L’itinéraire du navire sera déterminé en fonction du déroulement des opérations et de la météo attendue.

Francis Roy avance que Relais Nordik pourrait aussi remettre en fonction le Nordik Express, l’ancien navire de Relais Nordik qui n’a pas été utilisé sur une base régulière depuis 2013.

Le navire est maintenu en état de marche, mais nécessitera certaines réparations pour être utilisé pour le transport de marchandises.

Le câble de la grue du navire devrait par exemple être changé avant de transporter du cargo, selon Francis Roy.

Le navire est présentement à quai à Québec et une dizaine de jours de réparations pourrait être nécessaire avant d’utiliser le navire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s