Isolement pour tous à l’arrivée sur la Côte-Nord

Dr Richard Fachehoun annonce l’ajout de nouvelles mesures sur la Côte-Nord. – Capture d’écran Mickael Lambert

Le système de gestion des entrées, déjà en place pour la Basse-Côte-Nord, Schefferville et Anticosti sera appliqué à l’ensemble de la Côte-Nord. Tous les visiteurs provenant des zones oranges ou rouges devront au minimum s’isoler pendant sept jours à leur arrivée sur le territoire et passer un test de dépistage s’ils se dirigent vers certaines MRC.

Écouter votre radio à partir de n’importe où dans le monde. Cliquez ici pour écouter la radio CJTB en diffusion en continu.

Le CISSS de la Côte-Nord annonce des mesures supplémentaires plus strictes pour l’ensemble de la Côte-Nord, à l’exception de la Basse-Côte-Nord, Anticosti et Schefferville.

Pour ces régions isolées où le protocole de gestion des entrées était déjà en place, les consignes demeurent les mêmes.

Les mesures concernent tous les visiteurs provenant des zones oranges ou rouges, soit l’ensemble du Québec à l’exception de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nunavik, de même que ceux qui ont séjourné à l’extérieur de la province, explique le médecin-conseil Dr Richard Fachehoun en conférence de presse vendredi midi.

De base, tous les visiteurs devront s’isoler dès leur arrivée à destination pour une période de 7 jours. Les hôtes sont aussi « invités » à faire de même.

Durant le confinement préventif, les visiteurs seront autorisés à sortir pour travailler, mais devront respecter les consignes de la Santé publique et éviter toute interaction sociale pendant 14 jours.

À ces mesures s’ajoute la consigne de se soumettre à un test de dépistage à l’arrivée et au septième jour pour les MRC de Caniapiscau, Minganie et Golfe-du-Saint-Laurent.

Le CISSS de la Côte-Nord assure avoir pris la décision d’ajouter ces mesures après avoir effectué une nouvelle analyse de la situation.

« Il y avait une demande accrue pour que nous ajustions les protocoles pour réduire le risque d’importation du virus sur la Côte-Nord. Quand on regarde la Minganie et Caniapiscau, il y a des enjeux d’éloignement, donc on va mettre en place un protocole élargi dans le but d’être plus réactif et d’identifier rapidement les cas », répond Dr Fachehoun.

Ces nouvelles règles s’appliqueront à compter du 6 décembre 2020.

Pas de mesures pour les déplacements dans la région

La Côte-Nord a compté 5 nouveaux cas depuis le début de la semaine et 13 sont actifs dans la région, essentiellement dans les MRC de Manicouagan et de Sept-Rivières.

Malgré cette situation que le CISSS de la Côte-Nord juge « inquiétante », aucune mesure ne s’applique pour les déplacements à l’intérieur de la Côte-Nord.

Une famille de la Basse-Côte-Nord pourra par exemple se rendre à Sept-Îles pour le temps des fêtes et revenir dans leur village sans s’isoler ou passer un test de dépistage.

La seule consigne qui s’applique est le respect d’une distanciation de deux mètres lors d’un rassemblement avec d’autres personnes que la famille habitant sous le même toit.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s