Panorama des régions : Portrait sombre pour Golfe-du-Saint-Laurent

Les dernières statistiques démontrent que la décroissance de population se poursuit en Basse-Côte-Nord. – Photo Ivonne Fuentes

La dernière édition du Panorama des régions dresse un portrait sombre de la situation de la MRC Golfe-du-Saint-Laurent, vu par la lorgnette des statistiques. Le déclin de la population se poursuit, la proportion de travailleurs diminue et la valeur moyenne de son parc immobilier demeure similaire à celle du pays en voie de développement.

Écouter votre radio à partir de n’importe où dans le monde. Cliquez ici pour écouter la radio CJTB en diffusion en continu.

L’Institut de la statistique du Québec a publié en novembre dernier sa 12e édition du Panorama des régions, un ouvrage de référence présentant un ensemble de statistiques pour chacune des régions du Québec.

L’ouvrage de référence permet de comparer les MRC entre elles et avec la moyenne québécoise afin d’y dégager les différentes tendances.

Le Panorama des régions présente essentiellement des statistiques en matière de démographie et d’économie.

Démographie

Côté démographique, c’est sans surprise que l’on constate que la population de la MRC Golfe-du-Saint-Laurent continue de décroître. Alors que la région comptait 5542 habitants en 2006, elle n’en compte plus que 4634 selon les données préliminaires de 2019.

La décroissance s’est toutefois ralentie depuis 2016. La MRC perd en moyenne 0.87% de ses habitants chaque année alors que la décroissance était à près de 1.5% auparavant. Les chiffres actuels représentent environ 40 habitants de moins par année pour la MRC.

La Côte-Nord dans son ensemble est parmi les régions qui vivent les plus importantes diminutions de population, avec une perte de 0.73% de sa population annuellement, derrière le Bas-Saint-Laurent (0.8%) et devant la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine (0.15%).

La MRC Golfe-du-Saint-Laurent représente 5.1% de la population de la Côte-Nord.

Notons que le Québec compte une population de 8 485 000 citoyens qui augmente d’environ 1% par année.

Revenu disponible à la hausse

Les chiffres en matière de revenu disponible démontrent que les Coasters, s’ils sont moins nombreux à occuper le territoire, ont de plus en plus d’argent dans leurs poches.

Le revenu disponible représente la somme de tous les revenus reçus par une famille après taxes et impôts, selon l’Institut de la Statistique du Québec.

En 2013, les habitants de la MRC Golfe-du-Saint-Laurent étaient significativement plus pauvres que la moyenne des Québécois avec environ 2200$ disponibles de moins par année.

Depuis, l’écart s’est réduit. Le ménage moyen de la MRC Golfe-du-Saint-Laurent a un revenu disponible de 29 700$, contre 29 900$ pour la moyenne provinciale.

Moins de travailleurs

Avec le vieillissement de sa population et l’exode d’une partie de sa jeunesse, Golfe-du-Saint-Laurent voit la proportion de sa population active diminuer.

Le taux de travailleurs entre 25 et 64 ans est en augmentation constante au Québec depuis 2008, à l’exception de quatre MRC, dont Golfe-du-Saint-Laurent.

Les données les plus récentes de l’Institut de la Statistique du Québec datant de 2018 démontrent que seulement 61.5% de la population de la MRC était en âge d’être active au travail (25 à 64 ans), contre 78% pour la moyenne provinciale.

Valeur moyenne des maisons comparable à la Bulgarie

C’est un au niveau de la valeur moyenne des résidences unifamiliales que le constat présenté par le Panorama des régions est le plus frappant.

Malgré une importance croissance en 2019-2020 – 6.5%, soit la troisième plus importance au Québec – la valeur des résidences en Basse-Côte-Nord demeure de loin la plus faible au Québec.

Selon l’Institut de la Statistique du Québec, la valeur moyenne des habitations s’élève à 86 200$, soit le septième du prix d’une maison à Montréal.

Même en comparant à d’autres régions, Golfe-du-Saint-Laurent demeure bonne dernière. La valeur moyenne en Haute-Gaspésie étant de près de 20 000$ supérieure.

À l’international, la valeur moyenne des maisons en Basse-Côte-Nord se compare à la République dominicaine ou à la Bulgarie, selon les données du site web de comparaison Finder.com.

Il est possible de consulter le document complet de référence (Panorama des régions) sur la plateforme web de l’Institut de la Statistique du Québec.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s