Un sondage pour connaître la qualité du service postal en Basse-Côte-Nord

L’équipe de Marilène Gill fera parvenir un sondage aux Coasters portant sur le service postal. – Photo tirée du site web laurierville.net

Les Coasters devraient trouver un sondage dans leur case postale d’ici quelques jours. Envoyé par l’équipe de la députée de Manicouagan Marilène Gill, le sondage a pour objectif de mieux documenter la qualité et les problèmes du service postal pour les communautés de la Basse-Côte-Nord.

Écouter votre radio à partir de n’importe où dans le monde. Cliquez ici pour écouter la radio CJTB en diffusion en continu.

La députée de Manicouagan poursuit son travail, en collaboration avec les élus de la région, pour améliorer les services offerts en Basse-Côte-Nord.

« Il y a énormément de sujets sur lesquels on travaille », avoue d’emblée la députée de Manicouagan, en entrevue avec la radio CJTB la semaine dernière.

La députée bloquiste veut notamment faire avancer la question de la régularité des transports. Depuis le début de l’année, le courrier n’est livré que trois fois par semaine en Basse-Côte-Nord plutôt que cinq fois auparavant.

Puisque la livraison est réalisée par avion, il arrive que certains vols soient annulés en raison de la météo ou d’autres facteurs.

Marilène Gill tente depuis plusieurs mois d’avoir des données précises sur le nombre de livraisons réellement effectuées dans les différentes communautés de la Basse-Côte-Nord. Selon la députée, Postes Canada n’a pas été en mesure jusqu’à présent de fournir cette information.

« On avait déjà parlé avec Postes Canada parce qu’on n’a pas le détail de tous les vols, donc je suis revenu à la charge là-dessus. On nous dit que l’avion est bien allé en Basse-Côte-Nord, mais c’est possible qu’elle ne se soit pas arrêtée dans toutes les communautés. (…) Je veux savoir ce qui arrive exactement pour qu’on puisse trouver une solution et avoir un véritable portrait », explique Marilène Gill qui assure toutefois que les gestionnaires de Postes Canada demeurent ouverts aux besoins de la région.

Ce manque de données précises est l’une des raisons qui pousse la députée et son équipe à proposer un sondage aux Coasters.

« Ça va nous donner une bonne prise pour discuter avec Postes Canada. On a beau avoir des statistiques, mais ça, c’est ce que les gens vivent » rappelle Marilène Gill.

Le questionnaire devrait être dans les cases postales au courant des prochains jours. La députée de Manicouagan invite ses concitoyens à le remplir, puis à l’envoyer à son équipe. À noter que l’envoi sera gratuit et qu’il sera aussi possible d’y répondre par voie électronique.

Cliquez ici pour remplir le sondage en version numérique.

Chevaux de bataille

Les élus de la Basse-Côte-Nord et la députée de Manicouagan ont bien des chevaux de bataille en plus de la régularité de la livraison du transport.

Marilène Gill rappelle que certains citoyens de la Basse-Côte-Nord comptent sur le service postal pour obtenir leurs médicaments provenant de pharmacie à l’extérieur de la région. Comme elle le soulignait lors d’une précédente entrevue en juillet dernier, la députée aimerait bien que Postes Canada trouve une façon de prioriser ces colis.

Elle souhaite aussi s’attaquer à la question des coûts de livraison qui sont généralement rébarbatifs de même qu’à la possibilité que Postes Canada exerce un certain contrôle pour éviter que des substances illicites soient échangées par la poste.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s