Hydro-Québec rend le dépistage obligatoire pour ses travailleurs sur la Côte-Nord

Les travailleurs d’Hydro-Québec devront avoir un résultat négatif de dépistage avant leur arrivée sur la Côte-Nord. – Photo Hydro-Québec.

Tous les travailleurs d’Hydro-Québec et de ses sous-traitants devront se faire dépister avant de venir travailler sur la Côte-Nord à compter du 12 novembre prochain. Une mesure additionnelle mise en place à la suite de la présence d’un travailleur ayant reçu un résultat positif la semaine dernière après son arrivée en Basse-Côte-Nord.

Écouter votre radio à partir de n’importe où dans le monde. Cliquez ici pour écouter la radio CJTB en diffusion en continu.

Hydro-Québec va de l’avant avec cette mesure qui a pour objectif de protéger davantage la population nord-côtière et celle de la Basse-Côte-Nord, l’un des derniers territoires du pays épargné par la pandémie.

Les travailleurs étaient déjà tenus de remplir une déclaration à l’aéroport et à leur arrivée au chantier, de surveiller leurs symptômes et déclarer à leur supérieur l’apparition de symptômes s’apparentant à ceux de la COVID-19.

« En ce qui concerne la Côte-Nord et la Basse-Côte-Nord, la situation est particulière, souligne Franics Labbé, porte-parole d’Hydro-Québec. Les gens qui vont réintégrer la Côte-Nord vont devoir avoir en main un résultat négatif de dépistage à la COVID-19 parce qu’on veut éviter que ce qui s’est passé en fin de semaine se reproduise. »

Cette mesure sera en place à compter du jeudi 12 novembre prochain.

« Dans le passé ça se faisait de soi, quelqu’un passe le test, le résultat arrive et après il part, mais dans ce cas-ci ça s’est fait autrement. Nous disons toujours à nos travailleurs de rester chez eux et d’aller se faire tester s’ils pensent avoir des symptômes ou s’ils pensent que quelqu’un de leur entourage a des symptômes et on dit à nos sous-traitants de faire la même chose », rappelle Francis Labbé.

Le porte-parole d’Hydro-Québec souligne que la société d’État respecte les directives de la santé publique partout où elle opère et instaure même des règles plus strictes lorsque la situation l’exige.

Travailleur positif en Basse-Côte-Nord

Rappelons qu’un travailleur d’un sous-traitant d’Hydro-Québec a été déclaré positif à la COVID-19 la semaine dernière à son arrivée à Kegaska. L’individu qui n’est pas un résident de la Côte-Nord a respecté toutes les consignes de la santé publique en matière de distanciation sociale, port du masque et isolement volontaire.

Le travailleur n’a toutefois reçu une réponse à son test de dépistage qu’une fois arrivée sur le territoire de la MRC Golfe-du-Saint-Laurent.

Deux travailleurs sont en isolement préventif en lien avec cette situation, mais il ne s’agit pas nord-côtiers.

À lire: Travailleur de l’extérieur déclaré positif à la COVID-19 en Basse-Côte-Nord

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s