La Côte-Nord fragilisée, selon le CISSS

Avec ses communautés isolées et une crise de main-d’oeuvre dans les soins de santé, la Côte-Nord est fragilisée estime le centre intégré de santé. Pas question de rester les bras croisés pour le CISSS de la Côte-Nord qui a jusqu’à présent embauché 50% plus d’employés que l’année dernière.

Région éloignée, grande superficie territoire, vieillissement de la population et manque de main-d’oeuvre sont tant de facteurs qui font de la Côte-Nord une région fragile face à la COVID-19.

En faisant ce constat par voie de communiqué, le CISSS de la Côte-Nord tenait à souligner les efforts consentis depuis le début de la pandémie pour mieux préparer la région.

Si le problème de rétention de la main d’oeuvre demeure, le CISSS aura tout de même mis l’effort pour les embauches. Selon les chiffres fournis par l’organisation, 902 personnes ont été embauchées entre le 1er janvier et le 1er septembre 2020, alors que le nombre d’embauches annuel est en moyenne de 600 personnes.

« L’équipe de recrutement travaille sans relâche afin de pourvoir les postes vacants ainsi que les nouveaux postes qui s’ajoutent actuellement (portier, préposé à l’entretien ménager, etc). Le CISSS est fier du travail accompli, mais est conscient que maintenant, il faut retenir ce nouveau personnel » explique-t-on par voie de communiqué.

Seize médecins se sont joints aux équipes médicales et le centre de santé a accueilli en septembre une quarantaine de personnes qui ont complété leur formation pour devenir préposés aux bénéficiaires.

Toutefois le recrutement n’a pas toujours suffi à combler les besoins. Une vingtaine d’infirmières en provenance d’autres CISSS et CIUSSS est venue prêter main-forte dans les centres mère-enfant et de pédiatrie à Baie-Comeau et Sept-Île cet été.

Le CISSS entend continuer à « user de créativité » pour s’assurer d’avoir les ressources nécessaires pour affronter une seconde vague.

Claude Lévesque, p.-d.g. par intérim du CISSS, réitère sa volonté de travailler en collaboration avec les syndicats vers cet objectif.

Renfort COVID

Le CISSS de la Côte-Nord a mis sur pied une équipe d’employés volontaires qui pourront être mobilisés au besoin en temps de pandémie.

Des prix sont offerts en partenariat avec Tourisme Côte-Nord pour encourager les employés à se porter volontaires.

Une stratégie qui semble fonctionner puisque, en date du 1er octobre, 219 personnes ont proposé leurs disponibilités pour les trois prochains mois.

Les équipes sont en cours d’initiation et seront déployées progressivement dans les prochaines semaines.

S’ajoutent à cette force 173 personnes qui se sont aussi portées volontaires en cas d’éclosion. Des ressources qui pourront se déplacer partout sur le territoire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s