Coup de fil au MFFP pour un permis de coupe de bois

Un permis est obligatoire pour la coupe de bois. – Photo tirée du site web de Alberni Valley Community Forest Corporation

Sans tournée de délivrance en Minganie ni plateforme internet pour faire la demande en ligne, les Coasters devront passer un coup de fil aux bureaux du ministère de la Faune, des Forêts et des Parcs (MFFP) pour obtenir l’autorisation de couper leur bois de chauffage en toute légalité sur les terres publiques.

Le MFFP a pris la décision de fermer ses bureaux à la clientèle et d’annuler la tournée annuelle de délivrance de permis de bois de chauffage en Minganie qui se tient normalement à la mi-septembre.

Pour obtenir un permis de coupe de bois à des fins domestiques, les demandeurs devront contacter le bureau de Sept-Îles par téléphone pour en faire la demande.

Une plateforme web est également lancée pour permettre aux habitants de la Moyenne et Haute-Côte-Nord de faire leur demande en ligne.

En raison du grand volume de demandes de permis pour les territoires de la Minganie et de la Basse-Côte-Nord, le MFFP a voulu limiter l’usage de cette plateforme numérique, selon la conseillère en communication Catherine Thibeault.

La marche à suivre pour les résidents de la Basse-Côte-Nord est de contacter les bureaux du MFFP de Sept-Îles au 418-964-8300, poste 0, de laisser un message en précisant qu’il s’agit d’une demande pour obtenir un permis de coupe de bois en laissant ses coordonnées.

Un responsable rappellera les demandeurs et expliquera les démarches à suivre pour le paiement. Le permis sera délivré par la poste accompagné d’un document précisant les règles à suivre.

Ces règles incluent des indications sur les essences d’arbres dont le prélèvement est permis et les secteurs où les détenteurs de permis peuvent couper leur bois.

Il est obligatoire d’avoir son permis sur soi avant d’entreprendre des travaux de coupe de bois. Les contrevenants s’exposent à une amende 450 $ ou 900$ pour les récidivistes, montant auquel s’ajoutent des frais supplémentaires pour chaque arbre coupé sans permis.

Le ministère de la Faune, des Forêts et des Parcs compte sur ses agents pour faire respecter la réglementation.

Chaque permis permet de récolter jusqu’à 22,5 m³ de bois, soit un peu plus de 6 cordes. Le ministère accorde un permis par personne qui a fait la demande, il est donc possible d’avoir plus d’un permis pour la même adresse. Dans un tel cas, il est nécessaire de préciser le nom de la personne qui récoltera le bois.

Catherine Thibeault rappelle que la vente de bois récolté est interdite.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s