Marilène Gill demande au ministre Garneau d’intervenir auprès de NAV Canada

Marilène Gill demande au ministre des Transports Marc Garneau d’intervenir face à la hausse des frais de service de NAV Canada. – Photo tirée de la page Twitter de NAV Canada.

Devant une hausse jugée prohibitive des frais de service de NAV Canada, la députée de Manicouagan Marilène demande au ministre fédéral des Transports Marc Garneau d’intervenir pour éviter d’alourdir les frais d’exploitation des transporteurs régionaux.

Plus important fournisseur de services de navigation aérienne au pays, NAV Canada offre des services de contrôle de la circulation aérienne, information de vol, exposés météorologiques et information aéronautique pour plus de 40 000 clients et 3,3 millions de vols par année.

En raison de la pandémie et de la diminution des vols aériens, NAV Canada a annoncé une augmentation de ces tarifs de 30%. NAV Canada avait fait une demande d’aide financière au gouvernement fédéral qui a été refusée par le ministère des Transports.

Une hausse jugée «prohibitive» par les députés du Bloc québécois Marilène Gill (Manicouagan), Maxime Blanchette-Joncas (Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques) et Kristina Michaud (Avignon-La Mitis-Matana-Matapédia).

Avec des coûts supplémentaires de fonctionnement qui «se calculent en millions», Marilène Gill craint que cette augmentation place les transports aériens dans une situation difficile au sortir de la crise. Ils devront jongler avec des coûts d’exploitation supplémentaires qui risquent d’être transmis aux consommateurs sur les coûts des billets d’avion.

Le transporteur aérien WestJet a déjà annoncé une hausse de 4 $ à 7 $ sur ses vols domestiques.

Marilène Gill remet en doute l’indépendance de NAV Canada puisque, selon la députée, des membres de l’administration de l’entreprise sont nommés par le ministère des Transports.

Les députés du Bloc québécois demandent au ministre des Transports Marc Garneau de venir en aide à NAV Canada pour éviter que cette augmentation des coûts de services soit épongée par les consommateurs et demandent au gouvernement fédéral de revoir le mode de gouvernance de la société privée.

Du côté du transporteur aérien Air Liaison on ignore toujours quel impact aura l’augmentation des frais de NAV Canada sur le coût des billets.

«On fait déjà face à divers frais, c’est sûr que ce n’est pas une bonne nouvelle, mais on fera le maximum pour limiter les impacts sur notre clientèle » assure le directeur des Affaires corporatives chez Air Liaison Pierre Tremblay.

L’entreprise ne planifie pas une augmentation subite du coût du billet.

« Nous ne changeons pas le coût de billet à tout moment, par exemple lorsque le coût du carburant augmente. Nous faisons plutôt une moyenne de nos coûts d’exploitation » précise Pierre Tremblay.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s