Priorité ressources humaines pour le nouveau PDG du CISSS de la Côte-Nord (AVEC AUDIO)

Claude Lévesque, le nouveau PDG du CISSS de la Côte-Nord, a brisé la glace mardi après-midi en se présentant aux médias dans le cadre d’une conférence de presse virtuelle. Celui qui remplacera Marc Fortin à la tête du Centre intégré de santé assure avoir une vision orientée vers les ressources humaines de l’organisation.

Volubile et dynamique, le nouveau PDG du CISSS refuse d’exprimer des critiques face à la précédente direction du CISSS de la Côte-Nord qui a défrayé la manchette à l’occasion, notamment pour l’affaire de la table de quartz ou pour une possible situation harcèlement qui se retrouvera devant les tribunaux.

«Je ne me prononcerai pas sur l’administration antérieure. J’ai mon style de gestion, j’ai une expérience diversifiée dans Charlevoix, Québec, le Bas-Saint-Laurent ou l’Outaouais et j’ai appris au cours des années à moduler mon style de gestion. Je ne critiquerai pas l’administration antérieure, mais ce que je peux vous dire c’est que je suis très centré sur les ressources humaines, sur les communications et très centré sur les résultats et la réalité du milieu» explique Claude Lévesque tout en demandant d’éviter les comparaisons entre les différentes régions du Québec.

«Juste à l’interne sur le territoire, il y a assez d’éléments de comparaison entre nous, avec la Basse-Côte, Caniapiscau, entre la Haute-Côte-Nord, la Minganie; j’ai assez d’ouvrage pour comprendre la réalité de ces régions et comprendre que la gestion doit s’adapter à la réalité d’un bout à l’autre du territoire» poursuit-il.

Seconde phase de COVID-19

Arrivé en fonction officiellement le 1er juillet, Claude Lévesque est dans les faits présent sur le territoire nord-côtier depuis le 18 juin. Il assure en avoir profiter pour visiter le territoire et les installations du CISSS.

«J’en ai profité pour faire un état des lieux et pour rencontrer des ressources humaines. Je voulais voir l’état des lieux en lien avec la préparation face à la COVID et rencontrer le personnel et à certaines occasions rencontrer les usagers pour voir la satisfaction de nos services sur le territoire. »

Le nouveau PDG s’attend à ce que la région soit éventuellement touchée par une troisième phase de propagation du coronavirus et martèle l’importance de respecter les règles sanitaires en vigueur.

Il estime que la direction du CISSS a été un peu «délinquante» et souhaite maintenant que les membres de la direction portent le masque lorsque nécessaire. Claude Lévesque souhaite que les employés du CISSS «prêche par l’exemple».

La même optique s’applique aussi pour la population qui, selon M. Lévesque, a oublié certaines règles en vigueur en matière de distanciation et aussi de port du masque. Le nouveau PDG entend remettre les pendules à l’heure avant des efforts en communications.

Claude Lévesque est officiellement président-directeur-général «par intérim», mais assure ne pas être pressé de quitter son poste.

«C’est par intérim puisque je n’ai pas voulu m’engager pour quatre ans» explique-t-il.

Dispensaire de Tête-à-la-Baleine et visite en Basse-Côte-Nord

Questionné à savoir s’il s’engageait à maintenir un minimum de deux infirmières au dispensaire, le PDG Claude Lévesque souhaite prendre d’avantage de temps pour mieux connaître les dossiers et la réalité du terrain avant de faire des promesses.

«Le quotidien est plein de petites choses anecdotiques qui fait perdre la vue de choses aussi importantes que ce que vous venez de me mentionner. (…) C’est sûr que ce sera porté à mon attention et on devra adresser cette situation et voir la meilleure décision que l’on devra prendre. Je peux rien vous promettre, mais je peux vous dire que je veux voir la situation, comprendre comment s’est organisé, comprendre la question de la main d’oeuvre indépendante. Laissez moi quelques jours pour prendre connaissances des dossiers en plus de gérer ce qui se passe avec la COVID-19 et je pense qu’on sera en mesure d’en reparler éventuellement.

Une visite sur la Basse-Côte-Nord est également dans les plans de Claude Lévesque même s’il ignore s’il sera en mesure de visiter l’ensemble des dispensaires.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s