Un pas de plus vers le prolongement de la R138

Le projet de prolongement de la route 138 de Kegaska à Old Fort a franchi une étape jeudi avec l’annonce de l’appel d’offres public pour la mise à jour de l’étude d’opportunité pour déterminer les meilleurs scénarios pour relier les communautés de Unamen-Shipu à Tête-à-la-Baleine et La Tabatière à Old Fort.

Le ministre des Transports François Bonnardel en a fait l’annonce jeudi lors d’une conférence de presse à Sept-Iles accompagné du ministre des Ressources naturelles et responsable de la région de la Côte-Nord, Jonatan Julien.

«Le projet de prolongement de la route 138 a toujours été une priorité pour le gouvernement. C’est un projet qui s’avère vital pour le développement économique et social de la Basse-Côte-Nord» assure le ministère des Transports par voie de communiqué.

Les entreprises intéressées ont jusqu’au 3 août 2020 pour soumettre leur candidature. La durée prévue du contrat est de 36 mois.

Photo tirée de la page Facebook de Jonatan Julien

Bonne nouvelle pour Randy Jones

Une excellente nouvelle pour le préfet de la MRC Golfe-du-Saint-Laurent Randy Jones présent lors de la conférence de presse jeudi après-midi à Sept-Iles.

«Il faut écouter le langage qu’ils utilisent. Ils parlent d’un ‘’corridor de développement économique’. Le ministre des Transports m’a dit qu’il avait parlé avec son homologue de Terre-Neuve-et-Labrador Steve Crocker et eux veulent la 138 et le tunnel pour traverser le détroit de Belle-Isle», explique Randy Jones.

Le préfet de la MRC souligne la transparence du ministre des Transports, notamment en ce qui concerne la nécessité d’obtenir l’engagement d’Ottawa pour compléter le projet.

«Il a rencontré des gens d’Ottawa avant Noël et eux étaient supposés d’embarquer pour 100 millions $ pour les deux tronçons Tête-à-la-Baleine – La Tabatière et La Romaine – Kegaska, mais il n’a pas eu de nouvelles d’eux depuis. Il nous a suggéré d’aller voir à Ottawa et je viens de terminer un appel avec le bureau de Marilène Gill.

Randy Jones planche à préparer une délégation avec l’aide du maire de Sept-Iles Réjean Porlier pour faire entendre les besoins de la Basse-Côte-Nord à Ottawa.

«Ottawa a donné des milliards pour le COVID, mais nous on a rien eu. Là on a besoin de quelque chose», poursuit Randy Jones.

Selon Randy Jones, le gouvernement provincial va de l’avant avec les études d’opportunité annoncées jeudi, mais attend l’engagement d’Ottawa pour entamer les travaux des tronçons Tête-à-la-Baleine – La Tabatière et Kegaska – La Romaine.

Pour écouter l’entrevue avec le préfet de la MRC Randy Jones:

2 Commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s