Plus d’isolement systématique pour le personnel d’agence

Le personnel d’agence qui prêtera main-forte au CISSS de la Côte-Nord n’aura plus à s’isoler de manière préventive à son arrivée sur la Côte-Nord. Une évaluation sera effectuée selon la région de provenance de la main-d’oeuvre et seuls les travailleurs ayant voyagé à l’extérieur du pays dans les 14 derniers jours avant leur arrivée sur la Côte-Nord devront s’isoler.

Le médecin-conseil du CISSS de la Côte-Nord Dr Richard Fachehoun a précisé cet assouplissement dans les procédures lors d’un point de presse mardi après-midi.

«Il y aura une évaluation par le Bureau de santé en fonction du lieu de provenance. Par exemple pour quelqu’un qui vient d’une région chaude comme Montréal, Lanaudière, Laval, les Laurentides ou la Montérégie, l’évaluation sera faîte selon les critères. Pour les gens qui viennent des régions froides, il y aussi une évaluation.»

Seuls les travailleurs ayant voyagé à l’extérieur du Canada dans les 14 jours précédents leur arrivée sur la Côte-Nord devront s’isoler.

Règle générale, les employés devront remplir un formulaire et prêter attention à leurs symptômes. Selon le Dr Fachehoun, les travailleurs présentant des symptômes de la COVID-19 ne pourront pas travailler.

Le CISSS de la Côte-Nord proposera également un dépistage volontaire le jour de l’arrivée ainsi que le septième jour dans la région pour les travailleurs de la santé qui le désirent.

Dr Fachehoun rappelle que le risque de bris de service est «important» lors de la période estivale, d’où l’importance de l’apport de travailleurs d’agence.

«Bien que les gens soient là pour soutenir le CISSS dans ses efforts, on doit tout mettre en œuvre pour éviter la contamination dans nos milieux» précise Dr Richard Fachehoun.

Inscriptions

Les cours accélérés de préposé aux bénéficiaires ont débuté sur la Côte-Nord. Le CISSS a annoncé la semaine dernière compter sur plus d’une centaine d’inscriptions, toutefois seulement 46 étudiants se retrouvent sur les bancs d’écoles.

Des bourses de plus de 9000$ seront remises à ceux qui s’engageront à travailler pour un an dans les CHSLD du CISSS de la Côte-Nord. Toutefois le CISSS n’a pu en obtenir que 72, ce qui limitait son nombre maximal d’étudiants. Certains se sont désistés et d’autres n’ont pas été retenus après l’entrevue, explique la directrice générale adjointe par intérim du CISSS de la Côte-Nord Dyane Benoit.

Le CISSS travaille également à offrir une session d’automne de ce programme avec des cours qui pourraient être également offerts en Minganie et en Basse-Côte-Nord.

Selon Dyane Benoit, le CISSS travaillera avec le centre de services scolaires Eastern Shore pour traduire le programme en anglais.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s