Relais Nordik: le «transport en commun» est sécuritaire si les règles sont respectées, selon le CISSS

Capture d’écran

Questionné à savoir si le transport de passagers à bord du Bella-Desgagnés est sécuritaire, le CISSS de la Côte-Nord répond par l’affirmatif à condition que les consignes de sécurité sanitaire soient respectées par les transporteurs et les passagers.

«Du côté du Bella-Desgagnés et dans l’ensemble des transports en commun, il y a des mesures qui sont mises en place et on s’attend à ce que les transporteurs s’assurent d’être très vigilants par rapport à la mise en place des mesures de distanciation, port du masque, lavage des mains et autres. Évidemment c’est la responsabilité de tous les passagers aussi de continuer à appliquer les mesures», explique Dyane Benoit, directrice adjointe par intérim du CISSS de la Côte-Nord lors du point de presse mardi après-midi.

«Si les mesures sont respectées, c’est sécuritaire» a ajouté Dyane Benoit après avoir été invitée à préciser sa réponse.

À lire : https://cjtbradio.ca/2020/06/03/relais-nordik-serait-autorise-a-transporter-des-passagers-selon-la-stq/

Dispensaire de Tête-à-la-Baleine

Une seconde infirmière devrait revenir dispensaire de Tête-à-la-Baleine à compter du 15 juin, selon Dyane Benoit.

Lors du point de presse du 28 mai dernier Dyane Benoit assurait maintenir l’objectif d’avoir deux infirmières en poste dans la communauté, mais qu’il s’agissait d’une période de transition pour le CISSS.

Quatre nouveaux cas

À l’heure d’écrire ces lignes mardi, la Côte-Nord comptait quatre nouveaux cas depuis le week-end dernier pour un total de cinq cas actifs dans la région (119 cas positifs et 115 personnes guéries).

Selon le médecin-conseil du CISSS de la Côte-Nord Dr Richard Fachehoun, les trois de ces nouveaux cas seraient liés à l’arrivée de travailleurs étrangers dans les derniers jours. Comme l’exige la procédure, les travailleurs étrangers ont été isolés dès leur arrivée et c’est en isolement qu’ils ont développé les symptômes, selon le Dr Fachehoun.

Formation et bourses

Le CISSS de la Côte-Nord fera sa part dans l’objectif du gouvernement provincial de former 10 000 préposées aux bénéficiaires en trois mois.

À quelques jours du début des formations, 104 nord-côtiers se retrouveront sur les bancs d’écoles pour compléter ce cours qui leur permettra de travailler en CHSLD.

Le CISSS de la Côte-Nord a obtenu 72 bourses de 9210$ qui seront remises aux finissants qui accepteront de s’engager pour un an en CHSLD.

Les formations seront données à Sept-Îles et à Forestville, mais le CISSS demeure ouvert à l’idée d’ouvrir des groupes à Havre-Saint-Pierre et sur la Basse-Côte-Nord si le nombre d’étudiants intéressés le justifie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s