Journal de Bolivie: Un documentaire en salle à l’été pour un coaster

Capture d’écran Journal de Bolivie

L’avenir est prometteur pour Jean-Philippe Nadeau-Marcoux. Le réalisateur né de parents coasters a reçu une bourse pour financer son projet de court-métrage à saveur historique Le cube de sucre et Journal de Bolivie tourné il y a trois ans avec son comparse Jules Falardeau se retrouvera en salles à l’été.

Jean-Philippe Nadeau-Marcoux n’habite pas sur la côte, mais il garde un fort lien avec ses racines de coaster et de beaux souvenirs de ses vacances passées à Tête-à-la-Baleine.

Le réalisateur compte déjà quelques beaux succès derrière la cravate et a annoncé plus tôt en mai l’obtention d’une bourse de l’organisme Première Ovation.

Un montant qui représentera une partie du financement de son prochain court-métrage Le cube de sucre qui devrait être tourné l’hiver prochain, selon la situation avec la COVID-19.

Un projet duquel Jean-Philippe Nadeau-Marcoux parle avec une passion contagieuse.

Il s’agira d’une uchronie, soit d’une œuvre de fiction basée sur des éléments historiques, en l’occurrence les émeutes de Québec de 1918 contre la conscription.

Dans l’univers de Jean-Philippe Nadeau-Marcoux, basé sur une nouvelle qu’il a écrit lors de ses années d’universitaire, des groupes rebelles se sont organisés pour éviter la conscription au Québec. L’armée canadienne doit être déployée pour arrêter la rébellion et exécuter les chefs rebelles.

L’histoire suivra le parcours d’un officier anglais en charge de l’exécution et des remords qui empoisonnent sa vie après les événements.

Sur les traces du Che… et de Pierre Perreault

En attendant de voir les images de l’univers imaginé par Jean-Philippe Nadeau-Marcoux pour Le cube de sucre, il sera possible de voir cet été son travail à l’écran dans Journal de Bolivie, documentaire inspiré du cinéma-direct de Perreault qu’il a coréalisé avec Jules Falardeau, le fils de Pierre Falardeau.

Le documentaire a été tourné en Bolivie en 2017, alors que le pays se remémorait le 50e anniversaire de l’assassinat du Che par la CIA. À l’imagine de Pierre Perreault avec Pour la suite du monde, le duo de réalisateurs a souhaité «provoqué les choses» en invitant trois générations de militants à refaire la «Route du Che» dans les montagnes boliviennes.

Journal de Bolivie a été présenté à la 41e édition du festival du Nouveau cinéma latino-américain à La Havane en décembre dernier et devrait se retrouver sur les écrans québécois à l’automne.

Journal de Bolivie et Le cube bleu sont produits par Phare Bleu et distribués par K-films Amérique.


Correction: La sortie en salle de Journal de Bolivie sera devancée à l’été 2020.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s