La fin pour le projet pétrolier controversé dans le golfe du Saint-Laurent

Photo tirée du site web de Heritage Newfoundland

Les derniers projets d’exploration pétrolière et gazière dans le golfe du Saint-Laurent sont sur le point d’être annulés, selon des informations du quotidien Le Devoir. L’entreprise albertaine Headwater Exploration (anciennement Corridor Resources) a demandé l’annulation de ses permis d’exploration du potentiel pétrolier du secteur Old Harry, situé au nord-est des îles de la Madeleine, sur la frontière maritime entre le Québec et Terre-Neuve-et-Labrador.

Le permis d’exploration pétrolière et gazière en vigueur depuis 1996 est sur le point d’être aboli pour le ministère provincial de l’Énergie et des Ressources naturelles, selon les informations du Devoir.

Headwater Exploration détenait des permis des deux côtés de la frontière provinciale. En janvier dernier, les permis détenus par l’entreprise du côté de Terre-Neuve ont expiré faute d’être renouvelés.

L’entreprise albertaine était également impliquée dans le projet d’exploitation pétrolière sur l’ïle d’Anticosti et avait reçu près de 20M $ de Québec lorsque le projet a été abandonné.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s