Le déconfinement se fera d’un «commun accord» avec les élus

Le CISSS de la Côte-Nord assure que le déconfinement sera planifié en étroite collaboration avec les élus de la région. Aucun barrage ne sera levé sans l’accord des communautés concernées.

Le CISSS de la Côte-Nord a fait le point sur la situation de la pandémie de COVID-19 lors d’un point de presse mardi après-midi auquel prenait part la directrice générale par intérim du CISSS Dyane Benoit et le médecin-conseil Richard Fachehoun.

Bien que le moment ne soit pas encore au déconfinement, le CISSS de la Côte-Nord assure que des discussions sont déjà en cours avec les élus pour arrimer les directives du gouvernement provincial à la réalité et aux inquiétudes régionales.

«Les élus seront très étroitement sollicités et l’objectif demeure de protéger la population», rappelle Dyane Benoit.

Le docteur Fachehoun précise également qu’aucun point de contrôle ne sera levé sans l’accord des élus et des communautés.

Ligne téléphonique

Par ailleurs, le CISSS de la Côte-Nord a mis sur pied une ligne téléphonique (1 833-390-0625) pour permettre aux gens qui souhaitent se déplacer d’un secteur à un autre de savoir s’ils sont autorisés à le faire.

« La ligne téléphonique ne vise pas à autoriser les déplacements d’une région à une autre, mais d’informer les gens concernant les exigences ministérielles. Cela permet de savoir notamment quelles sont les exigences d’isolement pour la Minganie et la Basse-Côte-Nord», explique Dyane Benoit.

Auparavant la Sûreté du Québec répondait aux interrogations des voyageurs.

Bilan

Le docteur Richard Fachehoun précise que 49 des 111 cas déclarés de coronavirus sont liés à l’éclosion du pénitencier de Port-Cartier. Et sur le total, 59 personnes se sont rétablies.

La région ne compte aucune nouvelle hospitalisation.

Le délais pour obtenir une réponse aux tests de dépistage devraient être moindre à l’avenir puisque le CISSS de la Côte-Nord analysera les échantillons à Sept-Iles et Baie-Comeau.

Selon le docteur Fachehoun, la capacité d’une région à faire du dépistage est un prérequis pour le déconfinement.

Transport aérien

Une jeune femme qui se rendait à Sept-Iles pour une consultation médicale a publié sur les réseaux sociaux le récit de son expérience à bord d’un appareil bondé d’Air Liaison à la fin de la semaine dernière. Elle soulignait dans sa publication qu’aucune mesure de sécurité n’avait été transmise aux passagers.

Dyane Benoît assure avoir été mise au courant de la situation la semaine dernière et qu’une «intervention» a été faite auprès du transporteur pour régler la situation. Selon la directrice générale adjointe, le CISSS de la Côte-Nord a transmis des protocoles clairs aux transports aériens, notamment en matière de désinfection de l’appareil.

Le CISSS s’est engagé à envoyer copie de ces consignes à la radio CJTB.

Un protocole est aussi en cours d’élaboration pour déterminer si certains aînés pourraient être accompagnés d’un proche lors d’une évacuation et préciser les trajectoires d’évacuation. Selon Mme Benoit, ces protocoles devraient être complétés au courant de la semaine.

Plus de détails à venir.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s