Mesures en place pour la Basse-Côte

Le CISSS de la Côte-Nord a organisé une conférence de presse pour répondre aux questions concernant la Basse-Côte-Nord. Photo capture d’écran Mickael Lambert

La Basse-Côte-Nord est de plus prête à faire face à la pandémie de coronavirus. Le CISSS de la Côte-Nord fait le point cet après-midi sur les préparatifs en cours dans la région.

Après les demandes répétées des élus de Basse-Côte-Nord, un point de contrôle sera mis en place à Kegaska.

Selon le CISSS, des citoyens bénévoles y prendront part afin de sensibiliser les motoneigistes si certains souhaitent s’engager sur la Route blanche.

Rappelons que le sentier de motoneige, sous juridiction du ministère des Transports, est fermé depuis le 26 mars dernier.

Un lieu d’hospitalisation «non-traditionnel» pourrait être mis en place à Blanc-Sablon si le besoin se fait sentir dans un hôtel. Toutefois les discussions avec les propriétaires ne sont pas terminées à ce jour.

La directrice générale par intérim Dyane Benoit assure que les dispensaires de la Basse-Côte-Nord sont prêts à faire des tests de dépistage du coronavirus, de Kegaska à St-Paul’s-River.

Ceux qui présentent des symptômes de coronavirus devront prendre rendez-vous avec leur dispensaire avant de s’y présenter.

Un point d’information a été mis en place avant Kegaska. Photo courtoisie Donald Morency

Isolement

Le CISSS de la Côte-Nord le répète tout ceux qui reviennent de l’extérieur de la région doivent s’isoler pour une période de 14 jours lorsqu’ils reviennent sur la Côte-Nord.

Dyane Benoît demande à tous les coasters d’éviter tout rassemblement et de garder une distance de deux mètres entre eux pour éviter tout risque de propagation.

Infirmières

Questionnée par la radio CJTB au sujet de l’utilisation d’agences pour faire venir des infirmières de l’extérieur dans la région, Dyane Benoit s’est dit «préoccupée par le dossier» et assure qu’une rencontre doit avoir lieu mercredi entre les différentes directions régionales de la Santé publique pour obtenir des «orientations claires».

Lors de la conférence de presse nord-côtière, Dyane Benoit expliquait que le CISSS a offert aux infirmières déjà présente dans la région d’étendre leur contrat pour une plus longue durée et que certaines ont accepté.

Plus de détails à suivre.

2 Commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s