40 M$ pour le maintien des services aériens

Le ministère des Transports annonce une enveloppe de 40 millions $ supplémentaires pour le maintien des services aériens essentiels.

Le programme permettra de couvrir l’entièreté d’un déficit d’exploitation pour les transporteurs aériens régionaux desservant la Basse-Côte-Nord, les Îles-de-la-Madeleine, l’Île d’Anticosti, le territoire d’Eeyou Istchee Baie-James, Schefferville, le secteur de Fermont et le Nunavik.

Les compagnies aériennes pourront calculer leurs pertes à partir de la date du décret déclarant l’état d’urgence sanitaire, le 13 mars dernier.

«En cette période d’urgence sanitaire liée à la COVID-19, il est primordial pour notre gouvernement d’assurer le transport lié aux biens et aux services essentiels dans toutes les régions du Québec. C’est pourquoi nous agissons rapidement afin de soutenir les acteurs du transport aérien régional dans leurs opérations auprès des communautés présentement isolées» a déclaré le ministre des Transports François Bonnardel par voie de communiqué.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s