Consultations sans rendez-vous suspendues dans les dispensaires pour les cas non-urgent

L’accès aux dispensaires du CISSS de la Côte-Nord est désormais limité dans les communautés de la Basse-Côte-Nord. À compter d’aujourd’hui, un seul patient sera autorisé à la fois et devra prendre rendez-vous au préalable pour les cas non-urgent.

Le CISSS de la Côte-Nord ajoute une mesure supplémentaire pour prévenir la propagation de virus au sein de ses installations. En plus de l’obligation évidente de se laver les mains en entrant dans le dispensaire, les patients ne seront plus autorisés qu’un par un.

La population est invité à prendre rendez-vous en appelant au dispensaire avant de s’y présenter.

Jusqu’à nouvel ordre, il ne sera plus possible d’aller chercher directement ses médicaments sur place. Il faudra désormais attendre l’appel du dispensaire pour aller se procurer les produits commandés.

«Il s’agit d’éviter l’attroupement en salle d’attente» précise la cogestionnaire à l’hôpital de Blanc-Sablon Dominique Ouellet Gagnon.

Les cas urgents peuvent toujours se présenter directement au dispensaire, sans rendez-vous.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s